Rechercher
  • NeuroAttitude_Sonia

LA COHERENCE CARDIAQUE

Un outil de gestion des émotions simple et efficace



Apparue aux États-Unis au début des années 90, la Cohérence Cardiaque a été popularisée par David Servan-Schreiber. En particulier, il lui consacre un chapitre dans son livre « Guérir ». C’est son ami le Docteur O’Hare qui a facilité sa diffusion en France, au travers de son institut de formation Cohérence Info.

Cette technique de respiration est à la portée de tout le monde. c’est un outil simple, gratuit, et sans contre indication.


Le rythme cardiaque reflète notre état émotionnel et varie en permanence. Le lien coeur-cerveau marche dans les deux sens : un régulant le rythme cardiaque on peut avoir une influence sur notre état émotionnel.

La synchronisation du système coeur-cerveau crée ainsi un système de “balancier physiologique” que l’on appelle cohérence cardiaque.

On peut grâce à cette technique de respiration, controler notre variabilité cardiaque ( faculté du coeur de ralentir ou accélèrer).

La pratique de base de la Cohérence Cardiaque est extrêmement simple


Assis sur une chaise, le dos bien droit, on inspire pendant 5 secondes, puis on expire pendant 5 secondes, le tout pendant 5 minutes minimum pour « entrer en cohérence ». Ces 5 minutes induisent alors une cascade d’événements positifs pour le corps :

- apaisement

- gestion du stress et de l’anxiété

- meilleure qualité de sommeil

- baisse du cortisol, hormone du stress

- amélioration du systéme immunitaire

- amélioration de la capacité respiratoire


A plus long terme :

- amélioration de la concentration et de la mémorisation

- diminution des troubles de l’attention et de l’hyperactivité

- meilleur tolérence à la douleur

- diminution de l’hypertension arterielle …

Mettre en pratique la Cohérence Cardiaque

La pratique va reposer sur les « 3.6.5 » tel que le Docteur O’Hare l’a formalisé :


3 fois par jour, tous les jours :

  • Le matin pour démarrer la journée, le midi puis la fin d’après-midi

  • 6 respirations par minute (en s’aidant le cas échéant d’un guide respiratoire)

  • 5 minutes minimum, l’idéal est 7 minutes, au-delà de 10 min, pas d’effets supplémentaires constatés


Pour pratiquer :

  • S’installer le dos droit et respirer régulièrement

  • Compter jusqu’à 5 en inspirant/expirant, lentement, calmement (ou suivre un guide respiratoire)

  • Sentir le souffle qui rentre par le nez, traverse les poumons, gonfle le ventre… puis ressort par la bouche, le ventre rentrant doucement

  • On peut pratiquer de façon « méditative » en imaginant que :

-> L’air entre par le cœur (milieu du thorax) à l’inspiration

->L’air sort par le ventre (nombril) à l’expiration

->Le tout avec régularité et fluidité


Pour faciliter la pratique, on peut s’aider de « guides respiratoires » que l’on peut trouver très facilement :

  • Soit sur le NET

  • Soit en téléchargement pour des applis sur smartphone : Respirelax+


10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout